Sacrement des malades

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

Le Secteur Pastoral La Bastide-Floirac vous propose de recevoir le Sacrement des malades ou Onction des malades

Sacrement des malades

Dimanche 31 mars 2019
Eglise Sainte-Marie de La Bastide
A vous qui mettez votre confiance dans le Seigneur.
le Secteur Pastoral de La Bastide -Floirac vous propose de recevoir le
Sacrement des Malades ou Onction des Malades.

A qui s'adresse ce sacrement ?

A toute personne quel que soit son âge (enfant, jeune ou adulte).
Quand la santé se dégrade et qu'on perd confiance.
Quand on est fatigué ou qu'on a du mal à vivre sa maladie, son handicap, son grand âge

Programme : Dimanche 31 mars 2019.

10h15 -- Dans l'église : Présentation du Sacrement et préparation
11h -- Messe avec la célébration du Sacrement des Malades.
 

Comment se déroule ce sacrement au cours de la messe ?

L'assemblée accueille la Parole de Bleu (Lectures et homélie).
Le prêtre invite l'Esprit Saint à descendre sur le(s) malade(s)
par le signe de l’imposition des mains.
Puis vient le moment de l'onction.
Avec l'huile sainte, consacrée pendant la semaine sainte, le prêtre fait un
signe de croix sur le front et il dit : "Que le Seigneur en sa grande Bonté
vous réconforte par fa grâce de l'Esprit Saint « On répond : Amen ! »
Enfin, avec le signe de croix dans les paumes des mains, il dit : « Ainsi, vous
ayant libéré de tout péché, qu'il vous sauve et vous relève. »
On répond : Amen !

Les effets.

Ce sacrement apporte des forces nouvelles pour faire face au découragement ou à la désespérance
L'Esprit Saint rend fort dans l'épreuve et rend ferme dans la foi.
Le malade reçoit le pardon de ses péchés.
Le malade, dans le plan de Dieu, doit lutter contre la maladie et rechercher
ce bien qu'est la santé afin de pouvoir accomplir sa tâche dans la société et
dans l'Église.
Ce sacrement de la grâce est offert pour apporter la paix, garder le courage,
lutter contre le mal, continuer à vivre sa foi et si Dieu en dispose, retrouver
la santé.

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+